AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire du Château Azawa

Aller en bas 
AuteurMessage
L
Admin Très Sadique | Homme très Intelligent et Très Joueur
Admin Très Sadique | Homme très Intelligent et Très Joueur
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 26
Argent : Une infinité...
Particularité : Super intelligence
Armure : Aucune
Date d'inscription : 09/11/2008

Carte D'Identité
PV:
7/7  (7/7)
XP:
20/20  (20/20)
Inventaire:

MessageSujet: L'Histoire du Château Azawa   Mer 12 Nov - 16:11

Voilà comment débute l'histoire du château Azawa. Une nuit de pleine lune dans le brouillard, une pluie battante frappant avec puissance les terres défrichées d'Ecosse. Un homme, sortit des ténèbres terrifiantes de la nuit. Ses yeux inspiraient la peur et le Mal absolu. Il était vêtu d'un long pardessus blanc, d'un pantalon de soie délicate assortie à ses gants. Posé délicatement sur sa tête, un large chapeau haut-de-forme élégant à souhaits. Il s'avança lentement dans les marécages boueux, ne tâchant pas ses habits, prottejés par les bottes de cuir qu'il portait. Au moment où les nuages envahirent le ciel pour cacher totalement la lune de la vue des mortels, l'homme mystérieux posa un masque de carnaval, un loup chic sur ses yeux. Cachant désormais son idendité aux yeux du monde, il attendit quelques minutes. Tout à coup, une vieille charette tirée par des chevaux miteux apparut de la brume. L'homme eut un sourire en les voyant apparaître. D'un geste souple, il accrocha sa main à la poignée qui distinguait la cabine du reste du chariot et se laissa emporter par la vélocité des chevaux. Son pied se posa sur le marchepied à l'entrée de la cabine et son poing brisa la vitre avec une élégance incroyable. A l'intérieur se trouvait un homme fort bien habillé pour ce moyen âge pas facile pour tout le monde. Une arbalète sortit alors devant le visage de l'homme à l'intérieur de la cabine. L'homme masqué pointait un carreau droit entre les yeux du marchand.


"La bourse ou la vie Lord Decker..."

"Non ! Je vous en prie, prenez mon or mais partez !"

Ce fut rapide. Quelques 5000 picèes d'or dans 3 bourses différentes et l'affaire fut résolue. L'homme masqué sauta de la cabine en laissant Lord Decker en paix. Decker était un marchand. Un très riche marchand de tissus qui partait régulièrement vers les Îles pour en découvrir les mystère, il avait parcouru le monde et avait fait fortune grâce à l'or qu'il trouvait sur les autres continent.



L'homme masqué mis les bourses à sa ceinture avant de s'enfuir le plus paisiblement du monde dans le village. Un village miteux, une sorte de ville fantôme froide et noire. Ses pas le menèrent jusqu'à la taverne. Avant de rentrer, il enleva son masque et eut un soupir d'exaspération. Quand il poussa la porte, une chaleur agréable mélangéée à une odeur de bière et de haggis s'en dégagea. L'homme marcha paisiblement jusqu'au bar. Sa commande fut prise par la petite nouvelle en tablier crasseux qui venait d'arriver dans la région. Au loin, une voix surgrave se fit entendre. Un homme, épaix comme deux entra avec aisance dans la salle de la taverne. Il se nettoya les mains avec un chiffon sale qu'il avait trouvé sur une table.

"Azawa ! Mais que viens-tu faire ici ? Tu sais que tu es toujours le bienvenue, mais avec tout l'or que tu as, pourquoi ne t'achètes-tu pas une maison digne de ce nom au lieu de tout dépenser à la taverne ?"

"Je t'aime bien Joch. Ca me ferai de la peine de partir..."

Dit-il avec ironie. La tavernier le frappa amicalement dans le dos avec un grand rire bruyant. Azawa était un assassin, voleur, arnaqueur, usurier profiteur, etc... Le plus grand homme du crime connu dans le pays. Cet homme était le plus riche d'entre tous, mais pourtant, il n'avait jamais exploité sa fortune, ce qui correspondait à sa nature quelque peu avare. Ce surnom, Azawa, c'était lui-même qui se l'était dicté. Ce n'était pas son vrai nom bien sûr, mais il aimait particulièrement ce nom. Alors, pendant plusieurs années, Azawa vécu le plus paisiblement du monde. Seulement, un jour le travail vint à manquer. Alors l'homme ne sut plus quoi faire. Son travail, c'était toute sa vie et maintenant qu'il n'y en avait plus...

Azawa réfléchit les longs jours qui suivirent la terrible révélation, allongé sur sa couche dans la taverne. Puis un jour lui vint à l'esprit quelque chose. Il n'avait toujours pas utilisé cette formidable réserve de pièces d'Or qui attendaient paisiblement dans le labyrinthe qui se trouvait à quelques lieues de là. Il se leva et sortit de la taverne, maintenant c'était fini la taverne. Il fallait à Azawa une habitation digne d'un roi. Pendant plusieurs mois, il entreprit de grands projets, il construirait un château. Un château plus formidable que toutes les oeuvres architecturales jamais dessinées. Un immense château dans lequel pourraient résider 20000 personnes. Le projet le plus fou au monde. Azawa prévu la moindre parcelle de terre. Pendant 4 années laborieuses, 6000 ouvriers travaillèrent jour et nuit pour construire cette habitation somptueuse. Tout était parfait, plus beau encore que dans les rêves d'Azawa.

Soudain tout parru clair pourtant. Très rapidement, Azawa se rendit compte de quelque chose : La vie de mortel était beaucoup trop courte. C'est à ce moment là que la folie s'emparra de lui. Il devint obsédé par les forces démoniaques et ne trouva le repos qu'en pratiquant des arts interdits pour leur dangerosité. Il cherchait toutes les escapades possibles. Tout ce qui pourrait permettre à l'homme de demeurer immortel sur cette terre, tel le dieu de la mort. De nombreux meurtres s'en suivirent, cette fois plus pour l'argent, mais pour son propre interêt. Au bout de milliers de litres de sang versés, Azawa trouva enfin la voie, la voie de l'immortalité. Il la prit sans hésiter, en faisant un pacte avec le diable. Désormais, lui et son horrible bâtisse devenaient immortels, impossible pour eux de mourir, cependant ils pouvaient être anéantis provisoirement. Des créatures horribles et malveillantes, voilà ce qu'ils étaient, tous les deux. Azawa n'était plus un homme. Peu à peu, tous ses sentiments devirent cendres, il devint immortel oui, mais à quel prix ? Enfermé dans son château, fui des autres, le jeune homme devenait de plus en plus lucide : Ce château serait son repère pour la fin de se sjours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chateau-azawa.keuf.net
 
L'Histoire du Château Azawa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ville, citadelle et château de Parthenay
» Il était une fois... L'histoire d'un râteau. [PV/ John Stark]
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château Azawa :: Avant l'Aventure :: Les Règles-
Sauter vers: